Evaluation du potentiel des series d’images multi-temporelles optique et radar des satellites Sentinel 1 & 2 pour le suivi d’une zone côtière en contexte tropical: cas de l’estuaire du Cameroun pour la période 2015-2020

Auteurs-es

  • Nourdi Njutapvoui IRGM
  • Raphael ONGUENE
  • Jean Paul RUDANT

DOI :

https://doi.org/10.52638/rfpt.2021.586

Mots-clés :

Ecosystème tropical, Estuaire du Cameroun, occupation du sol, évolution du trait de côte, télédétection, image Sentinel-1 et Sentinel-2, classification supervisée Random Forest

Résumé

Ce travail porte sur l’évaluation du potentiel des images multi-temporelles et multi-capteurs (optique et radar) des satellites Sentinel 1 et 2 pour la cartographie de l’occupation du sol et le suivi de l’évolution du trait de côte dans un écosystème tropical sur la période 2015 à 2020. La zone d’étude choisie est l’Estuaire du Cameroun. Cette zone représente un milieu de transition écologique majeur dans la sous-région avec la présence de réserves naturelles protégées (mangroves, forêt dense, zones humides) mais aussi une forte activité anthropique (constructions, agriculture, forêt dégradée). L’approche méthodologique a consisté en une chaine de prétraitements et d’analyses visuelles d’images, suivie d’une combinaison des bandes de chaque capteur, d’une classification supervisée Random Forest pour ébaucher une cartographie de l’occupation du sol et enfin une numérisation du trait de côte.  Globalement, les résultats montrent que la classification, avec les images Sentinel 2 en utilisant 10 bandes et en ajoutant 4 indices de végétation, s’avère légèrement plus précise (95.75%) que celle issue des 13 bandes initiales (91.78%). La classification avec les seules images Sentinel 1A double polarisation (VV, VH) conduit à une précision de 78.44%. La combinaison des bandes Sentinel 2A (10 bandes et 4 indices) et Sentinel 1 améliore les résultats et conduit à une précision de  98.76%. Nos résultats montrent aussi que l’utilisation des séries chronologiques d’images multi-temporelles améliore considérablement la précision de classification par rapport à l’usage d’une seule image (mono-date), et cela pour les deux capteurs, soit un gain supplémentaire de 13% et 10% respectivement pour Sentinel-2 et Sentinel-1. Néanmoins ce gain reste faible pour les classes temporellement stables. Les résultats d’analyse de l’évolution du trait de côte montrent que  l’estuaire du Cameroun est perturbé selon différents niveaux d’érosion (Cap Cameroun, Partie Nord île Manoka, embouchure de la Sanaga), et d’accrétion (Limbé, et Partie Sud île Manoka) et aussi par  de faible variations  internes. La fusion des données de télédétection optique et radar dans la discrimination des classes d’occupation du sol, a permis de montrer que les zones de constructions sont les plus vulnérables à l’érosion côtière. Par contre,  la présence de la végétation (mangrove, forêt) stabilise et protège la côte d’éventuels risques de cette nature.

 

Téléchargements

Les données relatives au téléchargement ne sont pas encore disponibles.

Bibliographies de l'auteur-e

Nourdi Njutapvoui, IRGM

MINRESI/IRGM/PhD Student NJUTAPVOUI Nourdi
Postgraduate Training Unit for Applied Sciences (EDSFA_UDo/LasTig_UPEM) tel:+33758868508/+237-656054914 E-mail :njutapvouinourdi@yahoo.fr

Raphael ONGUENE

ONGUENE Raphaël, PhD
Lecturer & Researcher UIT Douala
Industrial & Maintain Engineering Department
Oceanography, Remote Sensing & Geomatic
Electrical Engineer
Head of Young Team JEAI-RELIFOME, UD coordinator of regional Master Program of sustainable management of coastal and marine areas. E-mail: ziongra@yahoo.fr

Tel: +237 655 34 34 66

Jean Paul RUDANT

Jean Paul Rudant, Professeur UNIVERSITE DE PARIS-EST-MARNE-LA-VALLEE Lastig/IGN, MATIS, Groupe Teledetection Radar Institut Francilien Ingénierie,5 Bd Descartes,77454Marne-la-Vallée Resp. Master Information Géographique 2004-2015 Membre correspondant du Muséum d'Histoire Naturelle de Paris port: 33 (0) 6 84 41 92 29, mail: rudant@univ-mlv.fr

Téléchargements

Publié-e

2021-08-25

Comment citer

Njutapvoui, N., ONGUENE, R., & RUDANT , J. P. . (2021). Evaluation du potentiel des series d’images multi-temporelles optique et radar des satellites Sentinel 1 & 2 pour le suivi d’une zone côtière en contexte tropical: cas de l’estuaire du Cameroun pour la période 2015-2020. Revue Française De Photogrammétrie Et De Télédétection, 223, 88–103. https://doi.org/10.52638/rfpt.2021.586

Numéro

Rubrique

Numéro spécial Afrique